Investir loi logement : dans quel région et département investir en logement ?

Investir en loi logement dans l’immobilier donne la possibilité de bénéficier de réductions fiscales importantes sur le montant de son investissement lors de l’achat d’un logement neuf. Pour profiter de cet avantage fiscal, le logement devra être mis en location pour une durée de 6, 9 ou 12 ans. Une tel investissement nécessite bien connaitre la zone où l’on souhaite investir pour en assurer la rentabilité. Quels sont les meilleurs régions et départements où réaliser votre investissement logement ?

Où acheter pour réussir son investissement logement ?

Pour profiter du dispositif logement, il est impératif d’acquérir un bien immobilier neuf et situé en zone éligible. Selon la zone logement dans laquelle se situe le logement, certaines conditions comme les plafonds de ressources peuvent évoluer. De plus, s’engager dans un investissement locatif nécessite de bien se renseigner sur le marché immobilier local.

En France métropolitaine, le contexte du marché immobilier peut être très variable d’une région à l’autre. Des éléments déterminants comme la demande de logements, les prix pratiqués ou encore la sociologie des locataires sont à prendre en compte. Ils peuvent profondément influencer le rendement locatif de l’investissement. Si on parle souvent des villes comme Lyon ou Paris, où le marché local est considéré comme tendu, la situation s’avère la même pour certaines régions. Ainsi, certaines régions comme PACA ou l’Île de France possèdent une très forte demande. Cette disparité s’applique également aux départements tels que la Haute-Savoie ou le Var. De tels enjeux nécessitent donc une réelle connaissance de la part de l’investisseur sur le lieu de son investissement.

Investir en loi logement : pourquoi ?

Pour rappel, le dispositif logement donne à l’investisseur la possibilité de déduire de ses impôts une partie non négligeable du montant de son investissement. En achetant un logement neuf et mis en location pendant 6, 9 ou 12 ans minimum, il est possible de profiter d’une réduction fiscale s’élevant jusqu’à 12%, 18% ou 21%. Au-delà de ces atouts sur le plan fiscal, investir en loi logement en 2016 permet de se constituer un patrimoine stable.