Réduisez vos impôts avec la loi de défiscalisation logement

En Septembre 2014 le gouvernement a mis en place le nouveau plan de relance du logement. C’est à cette occasion que le Premier ministre, accompagné de la ministre du logement, a présenté le projet de loi logement destiné à remplacer la loi Duflot et à inciter d’avantage les contribuables français à investir dans l’immobilier locatif neuf. 

Ainsi, les investisseurs peuvent à présent :

Par ailleurs, la loi logement immobilier propose une durée d’engagement locatif variable entre 6 et 12 ans.

Découvrez le zonage la loi logement et profitez du guide de l’investissement en loi logement offert.

 

Que dit le texte de la loi logement ?

La loi adoptée par le gouvernement a pour objectif d’inciter les Français qui payent des impôts à investir dans l’immobilier locatif. Le texte de la loi logement est paru au Journal Officiel (Art. 199 novovicies modifié le 29/12/2014 par l’article 5).  Ce dispositif prendra fin le 31 décembre 2017.

 

Comment connaître le montant de défiscalisation d’un projet immobilier logement ?

Afin de calculer le montant de votre réduction d’impôt et la rentabilité d’un projet spécifique, réalisez vous même vos calculs grâce aux outils de simulation loi logement disponibles sur le site.

 

Les lois de défiscalisation précédentes en faveur de l’investissement locatif

L’investissement locatif consiste à acheter un bien immobilier neuf pour le louer. Ce procédé permet de se constituer un patrimoine afin de préparer l’avenir, réduire ses impôts ou protéger ses proches.

La loi Pinel

La loi Pinel 2018 a pris le relais de la loi Duflot et Pinel 2017, elle propose une réduction d’impôt de 21 % aux investisseurs qui se portaient acquéreur d’un bien immobilier mis en location.

La loi Scellier

La loi Scellier est un dispositif de défiscalisation immobilière comme après lui la loi Duflot et la loi logement. Si le dispositif a été remplacé, il s’applique toujours à certains propriétaires et locataires.

La loi logement et son application